Des outils innovants

La transformation progressive des cabinets d’avocat

Durant de nombreuses années, la profession d’avocat a fait preuve d’une grande frilosité, par rapport aux progrès de la bureautique, puis de l’informatique.

La mise en place d’un intranet sécurisé entre les juridictions et les avocats dénommé R.P.V.A a bousculé les vieilles habitudes et poussé les cabinets les plus résistants à s’équiper enfin, d’outils adaptés à notre époque.

Le projet de modernisation de la Justice du 21e siècle voulue par le gouvernement Macron a donné un brutal coup d’accélérateur à une véritable révolution, destinée à accéder à une justice numérique.

Le besoin d’outils technologiques du futur

Au risque de vous faire sourire, Maitre Isabelle Beck a commencé sa carrière d’avocat, à une époque où les secrétaires utilisaient une machine à écrire Underwood.

Par tempérament, elle a toujours voulu disposer de l’équipement le plus moderne possible, pour gérer au mieux son cabinet.

Certains se souviendront peut-être de la révolution introduite par la fameuse machine IBM à boule, puis par les machines munies d’un traitement de texte.

Maître Isabelle BECK a fait figure de pionnière au sein du barreau de LYON, en optant pour un outil informatique muni d’un tout nouveau logiciel de gestion de dossiers d’avocats, crée sous le nom évocateur de Cicéron, dès 1986.

Il n’est dès lors pas étonnant qu’elle ait choisi en 2018, un logiciel de gestion de pointe, labellisé par le Conseil National des Barreaux et connecté avec le R.P.V.A.

Entre autres avantages, ce logiciel fournit une sécurité optimale pour les données confidentielles stockées par les avocats.

L’espace client

Lors de l’ouverture de son dossier, chaque client reçoit un courriel lui fournissant ses identifiants et son mot de passe, (qu’il peut ensuite modifier), afin d’accéder lorsqu’il le souhaite, au contenu de son dossier personnel.

Il pourra ainsi échanger directement des messages avec Maitre Isabelle BECK, déposer des documents, consulter les pièces adverses communiquées, visualiser la date de son prochain rendez et l’état financier de son dossier.

Le coût de ce service donne lieu à la perception unique et forfaitaire de 50 euros.